Ensemble, changeons les règles

Les 10 et 11 février prochains, rendez-vous dans les supermarchés de la Ville pour une collecte des produits d’hygiène féminine. Rencontre avec Marion Bosval, coordinatrice atelier santé ville.

En quoi cette collecte est-elle importante ?

La précarité menstruelle touche 1 femme sur 10 dans le monde. Bien que les articles liés à l’hygiène menstruelle soient considérés comme des produits de première nécessité, ils sont souvent non-remboursés. Cette situation accrue la vulnérabilité économique des jeunes filles et des femmes. En effet, le poids financier que représente l’hygiène menstruelle comprend les serviettes hygiénique ou/et tampons, le coût des antidouleurs ainsi que des sous-vêtements neufs ou confortables. Outre l’aspect économique, le tabou concernant les menstruations est enraciné dans l’inégalité de genre : 21 % des adolescentes seraient souvent absentes de l’école lors de cette période, à cause des douleurs et/ou du manque de protections hygiénique ne leur permettant pas d’aller en cours dans de bonnes conditions. 

Chaque année, la collecte s’étend un peu plus sur le territoire seino-marin. D’autres villes ont-elles rejoint notre action ?

Marion Bosval : Oui cette année encore, les villes de Rouen, Notre Dame de Bondeville, Maromme, Petit Quevilly et Oissel se joignent à nous.

A qui redistribue-t-on les produits d’hygiènes collectés ?

A l’épicerie sociale « Le quotidien », l’œuvre normande des mères, la Confédération Syndical des Familles, ainsi qu’aux écoles/collèges.

Combien de produits collectés, chaque année ?

En moyenne, près de 3000 produits sont collectés chaque année : serviettes hygiéniques, tampons, savon d’hygiène intime, entre autres. La générosité des Cantiliens est sans précédent. Tous les ans, ils répondent présents et se sentent concernés. C’est réconfortant !

Depuis quelques années, on entend parler de  » give box », qu’est-ce que c’est exactement ?

Ce sont des boîtes à don. Elles sont mises à disposition des Cantiliens pour collecter leur don. Vous pouvez les retrouver à l’accueil de l’Hôtel de Ville, au Local Saint Vincent (28 avenue de Versailles) et au Leclerc de Bapeaume.

50 bénévoles chaque année, pourquoi pas vous ?

L’atelier Santé Ville de la Municipalité recherche des bénévoles pour la collecte qui aura lieu Vendredi 10 février (15h à 18h) et samedi 11 février 2022 (9h à 16h).
Pour en savoir plus, contactez :
CCAS – Atelier Santé Ville –
Marion Bosval m-bosval@villecanteleu.
fr ou 02 32 83 40 45

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×