Plan de mobilité 2035

Le Plan de Mobilité 2035 (PDM) définit les principes d’organisation de la mobilité, des personnes comme des marchandises, sur le territoire de la Métropole et en lien avec les collectivités limitrophes pour la prochaine décennie.

Suite à l’arrêt en Conseil Métropolitain et à la consultation des Personnes Publiques Associées et Consultées, le projet de PDM doit faire l’objet d’une enquête publique avant son approbation définitive au second semestre 2024.
Cette enquête publique se déroulera du lundi 25 mars (9h) au vendredi 26 avril 2024 (17h).

Si vous souhaitez apporter votre contribution à l’enquête publique du Plan De Mobilité, rendez-vous sur enquête publique mobilité ou lors des dates de permanence des commissaires-enquêteurs, à retrouver dans l’avis d’enquête publique.

Le dernier Plan de Mobilité (ex-Plan de Déplacement Urbain – PDU) de la Métropole Rouen Normandie a été approuvé le 15 décembre 2014. Dès son adoption, la Métropole s’était engagée à le réviser dans la continuité de son évaluation obligatoire à 5 ans.  Le Conseil Métropolitain a donc délibéré le 14 décembre 2020 la révision du Plan de Mobilité. 

Les accords de Rouen signés en fin 2018 ont fixé des objectifs forts : un territoire 100 % énergies renouvelables en 2050, une réduction des gaz à effet de serre de 80 %, la diminution des consommations d’énergie de 50 %, et la multiplication par 2,5 de la production d’énergie renouvelable locale. 

Face à ces défis, la mobilité porte trois impératifs : 

  • Un impératif sanitaire : la mobilité a des effets sur la santé aussi bien physique, sociale que mentale. 
  • Un impératif environnemental : en France, le secteur des transports de personnes et de marchandises est responsable d’au moins 30 % des émissions de gaz à effet de serre,
  • Un impératif social : faire face à l’urgence climatique exige de transformer structurellement les modes de déplacements. Mais pour entraîner l’ensemble de la société, la prise en compte des inégalités sociales dans les politiques de mobilités est indispensable, avec en particulier une forte exposition du budget transport des ménages.

Révisé en concertation avec les citoyens et les acteurs de la mobilité, le projet de Plan de Mobilité de la Métropole Rouen Normandie fixe trois ambitions, avec un investissement prévu sur les mobilités à hauteur de +1 milliard d’euros d’ici à 2035 : 

  • Une métropole social-écologique : la mobilité doit répondre à une urgence climatique tout en demeurant un facteur de cohésion, 
  • Une métropole collective : la mobilité est un support de coopération entre les usagers, les acteurs et à différentes échelles, 
  • Une métropole exemplaire : la mobilité est un vecteur d’innovation qui doit permettre une rupture dans les pratiques.

Retrouvez l’ensemble de l’article ici 

Sources article Métropole Rouen Normandie

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×