Les actions sociales de la Ville

Ecrivain Public

En lien avec l’association AGIRabcd, le CCAS de Canteleu propose des permanences d’écrivain public. Les personnes présentes pourront vous aider dans la compréhension ou l’écriture d’un courrier ou de démarches administratives, dans la constitution d’un dossier ou dans l’accompagnement des démarches en ligne, de plus en plus nombreuses (permis de conduire, carte grise, CAF…)

Infos :

Les permanences ont lieu les 1ers et 3èmes vendredis de chaque mois de 9h à 12h en mairie.

Contact : 02 32 83 40 21


Epicerie Sociale « Le Quotidien »

L’épicerie sociale apporte une aide, principalement alimentaire, aux personnes et familles en difficulté économique, fragilisées et exclues.

À Canteleu, cette mission est confiée à l’association « Le Quotidien ». Dans un espace aménagé en libre service, des produits variés et de qualité sont mis à disposition des bénéficiaires moyennant une faible participation financière.

Les demandes sont instruites par les travailleurs sociaux du Département ou du CCAS. Après une évaluation sociale et un calcul du reste à vivre, un montant d’aide est déterminé.

Chaque situation est examinée par la commission d’aide sociale qui se réunit chaque semaine et délivre une notification de décision.

Informations et instructions des demandes :
CCAS de Canteleu au 02 32 83 40 21 ou auprès du Centre Médico Social (CMS)
au 02 35 36 04 54


Les aides facultatives

Les aides exceptionnelles

Elles permettent de faire face à une situation imprévue, passagère et difficile. Elles n’ont pas vocation à compenser une insuffisance permanente de ressources. Ponctuelles, elles viennent en complément des prestations accordées par les autres organismes et sont subordonnées à l’obligation de faire valoir ses droits selon la réglementation en vigueur.

Chaque situation est examinée par la commission d’aide sociale qui se réunit chaque semaine.

L’aide à la formation

Objectif ? Favoriser l’insertion professionnelle des Cantiliens par l’amélioration de leurs compétences et de leurs qualifications. L’aide apportée doit participer à la réduction du nombre de situations où des jeunes ou adultes sont contraints de renoncer, pour des raisons financières, à des études ou des formations.

L’aide permet la prise en charge partielle ou totale de frais liés :

  • à l’accès à des études (frais d’inscription, fournitures scolaires, matériel spécifique…)
  • à l’accès à une formation (cofinancement du coût, vêtements de travail…)
  • au suivi d’études ou de formation ou de stage en participant aux frais annexes (mobilité, hébergement, restauration…).

L’aide au financement de permis de conduire

Objectif ? Favoriser l’autonomie et l’insertion sociale et professionnelle des cantiliens.

L’aide apportée est susceptible de lever l’obstacle financier de l’apprentissage du code de la route et/ou de la conduite automobile pour l’obtention du permis de conduire B.

L’intervention du CCAS est liée :

  • à la motivation du demandeur
  • au fait que l’absence de permis représente un frein à une future reprise d’emploi du fait l’absence de mobilité
  • à l’exigence de certains postes nécessitant mobilité et autonomie
  • au défaut de transports publics accessibles dans les créneaux horaires de travail
  • à la nécessité de détenir le permis de conduire pour exercer l’emploi recherché
  • à des difficultés sociales particulières (situation familiale, problèmes de santé…).

Informations :

CCAS, 02 32 83 40 21 ou au CMS (Centre Médico Social), 02 35 36 04 54


Le Fonds d’Aide aux Jeunes

Il s’inscrit dans la politique départementale d’insertion des jeunes, favorise l’insertion sociale et professionnelle des 18-25 ans en leur apportant des secours temporaires sous la forme d’aides financières ou de prestations d’accompagnement social.

Il s’agit d’aides ponctuelles et de faible montant, répondant à un besoin précis (logement, travail, transports, etc.).

Les demandes sont instruites par les conseillers de l’Équipe Emploi Insertion.

www.jeunes.gouv.fr

Informations :

Équipe Emploi Insertion, 02.32.12.51.30


Le Revenu de Solidarité Active

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est une allocation destinée à garantir à ses bénéficiaires, qu’ils soient ou non en capacité de travailler, un revenu minimum, avec en contrepartie une obligation de chercher un travail ou de définir et suivre un projet professionnel visant à améliorer sa situation financière.

L’instruction des demandes de RSA est assurée par la CAF. Le CCAS propose un accompagnement social des bénéficiaires du RSA, dans le cadre d’un programme cofinancé par le CCAS, le Conseil Départemental de la Seine Maritime.

 CAF

Département de Seine-Maritime


Le Fonds de Solidarité Logement

Il a vocation de favoriser, par un accompagnement social ou des aides financières, l’accès ou le maintien dans le logement des personnes en difficultés.
Le Département assure la gestion du FSL auquel contribuent la CAF, les communes dont Canteleu, les bailleurs, les fournisseurs d’eau, d’énergie.
Le CCAS instruit les demandes de FSL qui peuvent être de différentes natures :

  • Les aides au maintien au titre des impayés de loyer ;
  • Les aides au maintien au titre des impayés d’énergie à usage domestique, du chauffage et de l’eau ;
  • Les aides à l’accès au logement ;
  • L’accompagnement social lié au logement.

Logement : Aides pour les factures, conditions d’attribution

Il existe un FSL par département. Ces aides accordées peuvent apparaître sous deux formes différentes. En effet, il peut s’agir soit d’une subvention, soit d’un prêt à rembourser. Le Fonds de Solidarité pour le Logement alloue ces aides qui doivent notamment servir à payer les dépenses liées à l’entrée et au maintien dans le logement. Selon les règles du département du FSL concerné, les propriétaires en difficulté peuvent aussi demander des aides. Le FSL tient compte de la totalité des ressources des personnes habitant dans le logement, hormis les éventuelles aides au logement, allocations de rentrée scolaire et allocations d’éducation de l’enfant handicapé. Des conditions de ressources peuvent aussi être prises en compte. Ainsi, un foyer qui présente des revenus faibles peut obtenir une aide plus conséquente qu’un foyer présentant des revenus plus élevés. Il est important de rappeler que tout logement doit être assuré, la loi obligeant les locataires à s’assurer au minimum pour les risques locatifs. L’assurance multirisque habitation protège de nombreux risques ainsi que les autres personnes qui partagent le même toit, mais il est recommandé de faire des simulations et comparer les devis afin d’avoir des cotisations d’assurance moins chères tout en étant bien protégé. Le fait de regrouper plusieurs contrats chez un même assureur peut aider à faire baisser le prix des factures.

Informations :

CCAS, 02 32 83 40 21 & CMS, 02 35 36 04 54
www.seinemaritime.net


La domiciliation

Pour pouvoir prétendre aux différentes prestations sociales et faire valoir ses droits, les personnes sans domicile stable ou en habitat précaire peuvent demander leur domiciliation au CCAS. Celui-ci, après décision de la commission d’aide sociale établit une attestation d’élection de domicile.

Informations : CCAS, 02 32 83 40 21


Le chèque énergie

Depuis 2018, le chèque énergie remplace les tarifs sociaux d’électricité et de gaz. Cette aide peut être utile pour payer vos factures d’électricité et de gaz . Il peut également être utilisé pour le financement de travaux de rénovation énergétique dans le but de diminuer son empreinte carbone .

En 2021, les chèques devraient être envoyés entre fin mars et fin avril d’un montant compris entre 48 et 277 €+ 100 € supplémentaire en décembre. Aucune démarche n’est à faire pour bénéficier de ce chèque, il vous sera envoyé automatiquement selon vos critères de revenus. Néanmoins vous pouvez déjà tester votre éligibilité sur le site officiel

Si vous ne recevez pas le chèque énergie mais que vous êtes éligible, vous pouvez contacter directement le numéro 0 805 204 805. Un conseiller vous accompagnera dans la démarche.

En parallèle , il est recommandé pour faire des économies sur ses factures de comparer les différents fournisseurs d’énergie en France . D’un fournisseur à l’autre le prix du Kwh peut varier de plus de 30%. 

Lien : https://chequeenergie.gouv.fr/

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×